28/02/2005

B 2, C 4, G 7

bourde
Saucière touchée, casserole coulée !

http://www.lidl.be/be/index2.nsf/pages/c.o.oow.20050210.p.poele_en_aluminium_coulee

Je suis touché !

19:59 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Favoriser les rencontres, qu'ils disaient...

Anacoluthe
L'événement s'est déroulé sans rencontrer de problème.

Bravo Brxlbravo! - Le soir du 27/02/2005 - "(D'après Belga)"

05:49 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/02/2005

Avec le temps...

Anacoluthe
Figaro làA lui donc de combattre les légions de Satan. Mais, atteint d'une grave maladie, le temps lui est compté.

Antitabac La critique de Dominique Borde in http://www.lefigaro.fr/culture/20050216.FIG0227.html - 16 février 2005

22:03 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/02/2005

Robot ménager

bourde
Miracle !

Nouveau miracle contre les tâches sèches…

Vanish et les tâches s'évanouissent…

Publicité télévisée – RTBF1 – 25/2/2005 20h13

C'est scandaleux moi je dis !

12:00 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

25/02/2005

Tu t'es vu quand tabou ?

Anacoluthe
Dans les cités, on appelle ça les tournantes. Tabou il y a quelques années, les victimes acceptent aujourd’hui d’en parler.

http://www.telemoustique.be/FS_index.htm programme RTL-TVI du 25/02/2005

Une des pires !

19:22 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ca va chauffer !

bourde
Avec le prix du mazout de chauffage, ça va être difficile de remplir sa chaudière.

Radio Contact - 15/10/2004 - Cité par Pur sel

07:32 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/02/2005

L'anacoluthe, un plat qui se mange froid ?

Anacoluthe
C'est Exki

Chers clients,
pour les apprécier,
les plats froids ne
doivent pas être
réchauffés

Panneau - Magasin Exki place Stéphanie - Bruxelles 03/02/2004

20:21 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mais qui a pondu ça ?

Anacoluthe
Sa bouche s'arondissait en cul de poule, comme le ferait une personne qui ressentirait une transportante saveur.

ALLAIS, Alfonse (1854-1905) : Arlfed, in Pas de bile! (1893).

C'est voulu, bien sûr !

15:43 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Restons z'un

bourde
A plusieurs reprises :

"Le Dolby digital qui vous permet d'avoir le son cinq point Z'un".

DHOSTEL, Pierre, in La Boutique, (07/10/2004)

12:57 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ca c'est fort !

bourde
Cet appareil va vous permettre, eh bien, de muscler tous vos muscles.

ouais !DHOSTEL, Pierre, in La Boutique, (03/10/2004)<

11:15 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/02/2005

Définition


L'anacoluthe est une rupture de la construction syntaxique. Le mot anacoluthe vient du grec ἀνάκολουθον anákolouthon, « qui n'est pas à la suite de » ; c'est un mot composé du préfixe privatif a(n)- et d'akolouthos, « qui suit, qui s'accorde » (ce mot aaussi le sens de « compagnon de route » d'où notre acolyte).

Principaux types d'anacoluthes :

  • Quand la phrase commence par un mot ou un groupe de mots (dont on pressent qu'il a la fonction de sujet) qui ne trouve pas de fonction dans la suite de la phrase : moi mes souliers ont beaucoup voyagé (Félix Leclerc). Il s'agit ici dethématisation par dislocation : il n'y a pas de lien fonctionnel entre le thème moi et le propos mes souliers ont beaucoupvoyagé.
  • Quand la construction d'un complément n'est pas celle qu'il devrait avoir : j'ai vu et j'ai parlé àmes amis. On a ici coordonné un verbe transitif direct avec un transitif indirect. On peut aussi parler dans ce cas de zeugma grammatical (deux verbes de constructions différentes pour un même complément).
  • Quand on développe une proposition subordonnée qui ne se rattache à aucune proposition principale : Quand tout dort, que la lune brille, mais il fait jour.


Espèce d'anacoluthes !L'anacoluthe appartient à la langue parlée (et tend par là à l'incohérence). Il est difficile d'assurer qu'une anacoluthe est bien une figure, c'est-à-dire un procédé volontaire destiné à produire un certain effet (persuader, attirer l'attention, dérouter...). Ainsi, l'exemple qu'on donne souvent, emprunté à Pascal, le nez de Cléopâtre : s'il eût étéplus court, toute la face de la terre aurait changé n'est peut-être qu'une négligence, due à la rapidité de la rédaction (les Pensées sont le brouillon d'une œuvre jamais publiée du vivant de son auteur). De même, si l'on voit comme le théoricien du XIXe siècle Fontanier une anacoluthe dans le fameux vers de Joachim du Bellay, Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage parce que l'on attendrait Heureux celui qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, on oublie que, dans la langue de Du Bellay, il n'était pas rare d'utiliser de cette manière le pronom relatif (on en a gardé la trace dans des proverbes du type Qui vole un œuf vole un bœuf).

Cependant, on peut relever dans des œuvres littéraires quelques anacoluthes-figures assurées, ainsi chez Paul Éluard Moi mon remords/ Ce fut la malheureuse qui resta/ Sur le pavé, où l'anacoluthe produit un effet expressif et implique le narrateur dans son évocation. Certains auteurs (Paul Verlaine, Nathalie Sarraute) usent encore de l'anacoluthe pour imiter la langue parlée ou pour traduire le caractère décousu du monologue intérieur. Mais s'agit-il vraiment de figure ou de la simulation d'une erreur ou d'un état psychologique - ce qui est néanmoins toujours de la rhétorique, celle de la catégorie appelée ethos - ?

http://www.encyclopedie-enligne.com/a/an/anacoluthe.html
Source de l'mage : http://www.coppoweb.com/rhetoric/rhet_tia.html

14:43 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bonjour de Musset

[…] Ce monde est un grand rêve,
Et le peu de bonheur qui nous vient en chemin,
Nous n’avons pas plus tôt ce roseau dans la main
Que le vent nous l’enlève.

Musset Alfred de (1810-1857) - Souvenir - février 1841.
Source de l'mage : http://lancelot.pecquet.org/img/poetry/musset_big.jpg

09:34 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/02/2005

Saisissant


Stéphane, un autiste de 25 ans a été abandonné, seul, dans l’appartement de ses parents. Son père est en déplacement et sa mère a disparu. Saisi d’effroi et de panique, il est impossible de communiquer avec lui.

http://www.telemoustique.be/fr/detail.asp?progid=20218734220050203LA%20UNE.001

11:02 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Errare humanum est, mais faut pas pousser non plus.


Vous venez d'insérer dans votre Skynet blog l'objet "Mini-chat! ". En insérant cet objet, vos visiteurs pourront poster des messages dans une petite boite de dialogue.

blogs Skynet

09:14 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/02/2005

Après les fleurs...

"C'est aujourd'hui dimanche, tiens ma jolie maman
"Voici des roses blanches, toi qui les aime tant"

Berthe Sylva - Les roses blanches Paroles: Ch.L.Pothier. Musique: Léon Raiter - 1926
Source de l'mage : http://www.discofeel.com/img/articles/3/0724383915323.jpg

Alors, anacoluthe ou pas anacoluthe ?

On consultera utilement : http://www.ditl.info/arttest/art708.php

22:02 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Référence circulaire ;°)


"Envoyez-moi un Email"

En insérant cet objet, vos visiteurs pourront vous envoyer un mail, sans prendre connaissance de votre adresse e-mail.

Fenètre http://passport.skynet.be/popup.html?l1=communication&l2=blogs&l3=my_blog&l4=freezone&a=mailme&blog_ID=46730&object_instance_ID=596053&freezone_ID=93698

21:59 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le Soir tombe...

Charabia
En même temps que ses pairs l'ont consacrée maïeure, Marino Keulen, de la Liste du bourgmestre lui aussi, est devenu échevin. L'équipe est complète, prête à travailler pour ses citoyens.

JANINE CLAEYS Les facilités ? La bourgmestre s'intéresse plus aux gens in Le Soir du 24.01.2005

21:44 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mordre la vie


Dans une pub radiophonique pour une banque : Mordu à plusieurs reprises, ses jours ne sont plus en danger.

Cité par Caroline D.

21:41 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Lève la tête...


Un matin, comme il était étendu sur le sable, tout occupé à regarder les femmes sortir de l'eau, un petit pied l'avait frappé par sa gentillesse et sa mignardise. Ayant levé les yeux plus haut, toute la personne le séduisit."

Guy de Maupassant - L'enfant, Contes et nouvelles La Pléiade, Volume 1, page 483.

21:40 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Bidonnant

Vous pouvez acheter vos places en prévente dès aujourd'hui, vous n'aurez alors plus qu'à vous présenter à l'entrée, en envoyant votre chèque (à l'ordre de : "association Bide&Musique") à [...]

http://www.bide-et-musique.com

http://www.bide-et-musique.com : Soirée Bide-et-Musique le 27 novembre 2004 ! par e-mail (2004).

21:26 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Allais, Allais !


Oublié pendant quarante ans, il fallut attendre les surréalistes et de grands noms tels Sacha Guitry, Jacques Prévert pour que le grand public (et même celui de taille moyenne) redécouvre ses recettes de bonne humeur et de bon humour.

http://alph-allais.chez.tiscali.fr/biographie.html#Naissance

21:23 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ouvrons l'oeil


La cité elle-même, on doit l'avouer, est laide. D'aspect tranquille, il faut quelque temps pour apercevoir ce qui la rend différente de tant d'autres villes commerçantes, sous toutes les latitudes."

Albert Camus, in La peste, 1947, Gallimard, nrf, page 13.

21:19 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

J'aurais fait pareil !


M'ayant, avec une grâce charmante et en excellents termes, invité à venir passer un instant en son agréable compagnie, je ne crus pas devoir la chagriner par un refus, que rien ne motivait d'ailleurs, et je la suivis dans sa chambrette.

ALLAIS, Alfonse (1854-1905) : Sauvetage d'âmes, in Rose et vert pomme (1894).

21:17 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Encore Allais


Né dans la plantation d'anciens esclaves devenus fidèles serviteurs, son intelligence et le désir d'apprendre se manifestèrent dès le jeune âge.

ALLAIS, Alfonse (1854-1905) : Black Christmas, in Pas de bile! (1893).

21:16 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Comptable


Le nombre de disciples qu'il détermina me paraît incomptable. Loin de m'en plaindre, vous m'en voyez fort aise.

ALLAIS, Alfonse (1854-1905) : Quittes, in Pas de bile! (1893).

18:00 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

C'est lumineux !


On sait que le grand Camoëns, n'ayant pas de quoi acheter une chandelle, son Chat lui prêta la clarté de ses prunelles pour écrire un chant des Lusiades.

BANVILLE, Théodore de (1823-1891) : Le Chat (1882).

17:41 Écrit par Titi | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |